Lexique
A - B - C - D - E - F - G - H - I - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X
MALACOPLASIE Affection observée au niveau de la muqueuse vésicale caractérisée par la présence de cellules à inclusion caractéristique. Il s’agit d’une maladie inflammatoire.
MANOMÉTRIE Mesure de la pression à l’intérieure d’une cavité.
MASTURBATION Acte sexuel manuel.
MÉAT Orifice : méat urétral : orifice de l’uretère dans la vulve chez la femme, sur le gland chez l’homme.
MÉATOTOMIE Incision du méat urinaire pour augmenter son diamètre.
MÉDECIN ADJOINT Se dit des médecins seniors non chef de service.
MÉDECIN JUNIOR Se dit des médecins en formation interne, par exemple.
MÉDECIN SENIOR Se dit des médecins qui ont terminé leur formation et qui sont employés à temps plein, (PU-PH, PH, MCU PH) ou à temps partiel vacataire dans les services hospitaliers.
MÉSOTHÉLIOME Tumeur bénigne ou maligne développée au dépend des cellules tapissant les séreuses. Par exemple : mésothéliome de l’enveloppe du testicule.
MÉTAPLASIE Transformation d’éléments appartenant à un tissu qui produit des éléments ayant des caractères distincts.
MÉTASTASES Foyers secondaires d’une infection ou d’un cancer. Témoin de la généralisation de la maladie.
MHC Complexe majeur d’histocompatibilité.
MICRO ORCHIDIE Petit testicule qui peut s’accompagner d’une stérilité.
MICROHEMATURIE Hématurie visible seulement au microscope.
MILLIMOLE Millième partie d’une mole.
MILLIN (opération de) Ablation de la prostate par voie rétropubienne extra vésicale. L’opérateur incise la prostate pour énucler l’adénome. Cette opération est indiquée en cas de gros adénome provoquant un gêne à l’évacuation des urines.
MOLE Quantité de substance correspondant à 6. 1023 molécules. On utilise en général le terme de millimole par litre.
MONORCHIDIE Anomalie consistant en la présence d’un seul testicule dans le scrotum. L’autre testicule est en général arrêté dans son développement.
MONOXYDE D’AZOTE (NO) Substance impliquée dans la relaxation des fibres musculaires lisses. Cette substance a un rôle dans l’érection.
MORT ENCÉPHALIQUE L’arrêt cardiaque n’est pas la mort car si le massage du cœur est institué rapidement et que le cœur refonctionne la personne reste en vie : son cerveau n’est pas détruit. Le diagnostic de mort repose sur un décret de décembre 1996 qui associe 3 signes cliniques : l’absence de toute conscience, l’absence de réflexe des nerfs crâniens, l’absence de respiration spontanée à l’épreuve de débranchement ; auxquels s’associent soit deux électroencéphalogrammes nuls, soit l’absence de vascularisation de l’encéphale à l’artériographie.
MVAC Protocole de chimiothérapie utilisé dans certaines tumeurs de vessie.
MYOGLOBINURIE Présence de myoglobine dans les urines. Plus souvent secondaire à un traumatisme par écrasement.