Lexique
A - B - C - D - E - F - G - H - I - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X
CALCUL Concrétion formée de substances organiques ou inorganiques qui prend naissance dans les canaux : calcul de l’appareil urinaire, (rein, uretère, vessie, urètre, prostate).
CALICE Partie initiale de la voie excrétrice du rein.
CANCER Nom donné à toutes les tumeurs malignes.
CASTRATION Au sens littéral, désigne l’ablation des deux testicules. En urologie, la castration consiste à retirer un testicule. Par exemple castration pour tumeur cancéreuse du testicule.
CERVICOTOMIE En urologie : incision du col de la vessie .
CHEF DE CLINIQUE Médecin, ayant passé sa thèse de docteur en médecine, assurant des charges de soins et d’enseignement dans les services hospitalo-universitaires.
CHEF DE SERVICE Médecin qui dirige un service hospitalier.
CHIMIOTHÉRAPIE Traitement par des substances chimiques. Souvent utilisé dans le traitement de cancers.
CHIRURGIE Traitement utilisant la main ou des instruments.
CHIRURGIE ENDOSCOPIQUE Chirurgie qui utilise des endoscopes qui pénètrent par les voies naturelles pour aller dans un organe (exemple : chirurgie endoscopique de la vessie).
CHIRURGIE INCISIONNELLE Chirurgie qui se fait par incision de la paroi.
CHIRURGIE PER CUTANÉE Chirurgie qui se fait en passant des aiguilles, ou des trocarts à travers la paroi, (exemple : chirurgie per cutanée du rein).
CHORIOCARCINOME Nom donné à certaines tumeurs du testicule dont la structure ressemble à celle des villosités du placenta.
CHYLURIE Présence de chyle (lymphe) dans l’urine. Se voit dans certaines parasitoses.
CIRCONCISION Excision du prépuce.
CLAIRANCE Mesure de l’épuration plasmatique d’un produit (exemple : la clairance de la créatinine mesure l’épuration de la créatinine, témoin de la fonction rénale).
COÉLIOSCOPIE Chirurgie qui utilise des endoscopes qui pénètrent la paroi abdominale pour explorer la grande cavité péritonéale.
COÉLIOTOMIE Ouverture de la cavité péritonéale (cavité abdominale).
COFFEY Réimplantation des uretères dans l’intestin. Le malade n’urine plus par la vessie qui a été retirée : les urines sont mêlées et sont évacuées avec les matières.
COL VESICAL (Maladie du) Rétrécissement du col vésical.
COLIQUE NÉPHRÉTIQUE Syndrome associant une violente douleur de la région lombaire, descendant vers la vessie et les organes génitaux externes, pouvant être accompagnée de vomissements. Elle est due à la migration d’un calcul du rein vers la vessie à travers les uretères.
COLLINS Solution de conservation, utilisée dans la conservation des reins avant transplantation.
COMA DÉPASSÉ (Se dit d’une personne morte en réanimation chez laquelle le respirateur artificiel permet momentanément au cœur de continuer ses battements). Les fonctions cérébrales supérieures sont détruites et les fonctions cardiaques et respiratoires sont maintenus artificiellement. Ce terme n’est plus utilisé car il était ambigu. Les personnes en coma dépassé sont en fait des personnes décédées de mort encéphalique, chez lesquelles le prélèvement d’organes est possible grâce à une réanimation permettant de maintenir certains organes en fonction malgré la mort du malade.
COMPLIANCE VÉSICALE Variation du volume de la vessie, delta V/delta P. Elle est fonction de la pression intra vésicale. Elle renseigne sur la résistance à l’expansion du tissu élastique de la vessie. Elle est d’autant plus faible que la résistance est grande. Une vessie peu compliante est une vessie qui ne se distant pas, sa capacité est réduite.
CONDYLOME Tumeur cutanée siégeant au niveau de l’anus, du penis et des organes génitaux. Ces tumeurs d’origine virale sont contagieuses.
CONGENITAL Il s’agit d’une anomalie acquise lors du développement dans l’utérus et présente à la naissance.
CONSENTEMENT EXPLICITE Se dit des lois qui exigent pour les prélèvements d’organes que le donneur ait affirmé de son vivant qu’il voulait que l’on prélève ses organes. Applicable pour le prélèvement à visée scientifique.
CONSENTEMENT PRESUMÉ Se dit des lois qui exigent pour le prélèvement que les donneurs qui ne veulent pas être prélevés, aient fait connaître leur refus. Les autres personnes sont présumées d’accord avec le prélèvement puisqu’elles ne s’y sont pas opposées. Applicable pour le prélèvement à visée thérapeutique.
CONSERVATION Traitement d’un organe qui vise à lui permettre de garder ses fonctions hors de l’organisme.
CORPS CAVERNEUX Structure anatomique constituée d’un tissu en éponge qui se gonfle avec l’afflux de sang. Il est entouré d’une paroi rigide, l’albuginée. Ces structures sont les éléments constitutifs des corps érectiles du pénis et du clitoris.
CRÉATININÉMIE Taux de créatinine dans le sang. Son taux normal est de 80 à 130 µmol/l. Permet l’étude de la fonction rénale.
CROSS MATCH Test fait in vitro qui met en contact les cellules du donneur d’organe avec le sérum du receveur (avec du complément), pour savoir s’il y a dans le sérum du receveur des anticorps anti HLA contre les groupe tissulaires du donneur. Le cross match est dit positif quand les cellules du donneur sont tuées. La greffe est alors impossible.
CRYPTORCHIDIE Absence des deux testicules dans les bourses par suite de leur arrêt dans l’abdomen. Les testicules sont en position anormale par arrêt de leur migration le long de leur trajet naturel.
CURAGE Le curage ganglionnaire consiste à retirer des ganglions.
CYSTADÉNOME Nom parfois donné à certains kystes du rein, du testicule ou de l’ovaire.
CYSTECTOMIE Intervention qui consiste à retirer l’ensemble de la vessie. Les urines s’écoulent soit par l’urètre lorsque la vessie est remplacée par un fragment d’intestin « vessie de remplacement », soit avec les matières lorsque les uretères sont drainés dans le colon « coffey », soit à la peau (par les uretères eux-mêmes « urétérostomie cutanée », ou par l’intermédiaire d’un segment d’intestin « Bricker »).
CYSTINURIE Présence de cystine par les urines. S’accompagne d’élimination de calculs de cystine avec crise de colique néphrétique.
CYSTITE Inflammation aiguë ou chronique de la vessie (le plus souvent infectieux).
CYSTOCÈLE Hernie de la vessie. Soit par un trajet herniaire, soit le plus souvent par le vagin (prolapsus vésical).
CYSTOGRAPHIE Radiographie de la vessie.
CYSTOMANOMÉTRIE Mesure de la capacité vésicale et des pressions de la vessie pour savoir quand est ressenti le premier besoin, le besoin pénible et impérieux d’uriner. Elle permet l’étude des troubles mictionnels.
CYSTOPEXIE Fixation de la vessie (en cas de cystocèle).
CYSTOPLASTIE Opération ayant pour but de reconstruire la vessie.
CYSTOSCOPE Instrument qui permet de regarder dans la vessie en passant par le canal de l’urètre.
CYSTOSTOMIE Opération qui consiste à aboucher la vessie à la paroi abdominale.
CYSTOSYGMOIDOPLASTIE Opération plastique destinée à augmenter la capacité de la vessie avec une partie du côlon sigmoïde.
CYSTOTOMIE Intervention qui consiste à ouvrir la vessie.